Les OGM vus de façon "gentille"…

Pas toujours évident d’aborder les OGM avec les enfants (ou même les adultes) et de leur faire comprendre tous les tenants et les aboutissants. Trop scientifique, trop complexe, souvent inabordable… pourtant la sensibilisation des publics reste de rigueur et d’actualité. Alors par le plus grand des hasards, un livre intéressant et original trouvé dans les bacs de la bibliothèque. Un livre scolaire « déjanté » écrit par Jean-Louis Fournier intitulé « Organismes Gentiment Modifiés’ : un livre qui aborde la génétique impertinente de manière imagée et humoristique.
Voyez plutôt, en voici un extrait :

L’ELEPHANT ET LA COCCINELLE

Un éléphant se regarde dans une glace, il fait grise mine :
« Je suis vraiment moche, ma robe est triste. »
Une coccinelle qui passait par là essaye de le consoler :
« Mais non, tu n’es pas moche ! C’est beau le gris, ça fait distingué, ça va avec tout. Et puis, tu es grand, tu es fort. Regarde : moi, je suis petite, personne ne me voit et on m’écrase.
« Oui, mais tu es haute en couleur. Moi, j’ai l’air d’être habillé pour un enterrement »
Un savant qui cnhassait le papillon a entendu leur dialogue. Très ému, il s’approche et dit à l’éléphant :
« On n’a pas le moral ? »
« Je suis gris, répond l’éléphant »
« On va essayer d’arranger ça. Je vais te modifier génétiquement. »
« ça fait mal ? » demande l’éléphant.
« Mais non ! Je vais simplement ajouter à tes gènes, des gènes de coccinelle. Tu ne sentiras rien. »
« Et si je suis pas content de la modification, je pourrais redevenir comme avant ? »
« Non, on ne pourra pas revenir en arrière. Réfléchis bien avant ! »
L’éléphant part réfléchir.
Il revient un an plus tard. Il est d’accord. Par précaution, le savant lui fait signer une décharge et l’endort.
Quand l’éléphant se réveille, quelques heures après, le savant l’invite à venir se regarder dans la glace.
L’éléphant est ravi, la coccinelle un peu jalouse. Il embrasse le savant sur le front et, au nom de tous les animaux mal dans leur peau, le remercie d’avoir inventé les OGM.

En rappel, la référence : « Organismes Gentiment Modifiés » – Jean-Louis FOURNIER – Edition PAYOT-Octobre 2006

A lire et à faire découvrir….