Loi OGM : la désillusion de ceux qui y ont cru…

La loi OGM a été votée, et comme cela était à craindre, même s’il était encore permis de rêver, les intérêts privés des lobbies ont primé sur la démocratie !

Voici un extrait du dernier numéro de la « Bretagne Agricole » (mensuel des paysans bretons) qui en parle très bien :

« (…) Malgré la forte opposition des citoyens qui, selon des sondages, sont entre 70 et 80 % contre les OGM et celle de 62 % des agriculteurs, malgré les préconisations du Grenelle de l’Environnement, malgré les doutes mis en avant par la haute Autorité, les parlementaires n’ont pas suivi leurs électeurs et se sont alignés derrière les puissantes firmes semencières. Ils ont entériné une loi qui autorise la culture d’OGM commerciaux sachant pourtant que la dissémination est réelle et que ne sera donc pas garanti véritablement le droit de produire et de consommer sans OGM.
(…) Grosse déception donc de ceux qui luttent depuis des années contre cette biotechnologie à cause des intérêts non prouvés, des risques qu’elle fait prendre et du pouvoir qu’elle donne à quelques multinationales.
(…) Le gouvernement est donc accusé de céder devant le lobby agricole et de ne pas respecter les engagements du Grenelle de l’Environnement. S’il recule sur les OGM, comment ne pas douter qu’il reculera aussi sur le prochain chantier : la diminution de 50 % de ‘utilisation des pesticides ?

Extrait de l’article d’Anne Travert dans « Bretagne Agricole » – avril 2008