Archives mensuelles : novembre 2008

Qu’est-ce qu’un "verger conservatoire" ?

On en parlait dans une des notes précédentes, la plantation d’un « verger conservatoire » dans le 1%culturel de la Cuisine Centrale à Brest.

Mais au fait, c’est quoi un « verger conservatoire » ?

Le verger conservatoire est un lieu de mémoire et de préservation de la diversité biologique et génétique.

Il peut exister par espèce (pommeraie pour les pommiers, vignoble pour les vignes…) ou pour plusieurs espèces généralement représentatives d’une région. Il peut aussi être virtuel sous forme d’une association (telle que Les Croqueurs de pommes) et réparti en divers lieux chez les membres de l’association.

Le plus souvent collection d’espèces fruitières anciennes, il peut aussi comporter des variétés récentes, toujours à titre conservatoire. Sauf pour quelques espèces de pêchers et des porte-greffes la multiplication des arbres fruitiers ne se fait pas à l’identique lors de la germination des pépins ou des noyaux. Donc, laissées à elles-mêmes de nombreuses variétés disparaîtraient.

L’obtention des espèces puis leur maintien nécessitent l’intervention de l’homme par les techniques de l’arboriculture fruitière : traditionnellement la greffe, le bouturage et le marcottage, actuellement divers clonages.

Idée de Conservatoires à visiter

* Conservatoire du vignoble charentais à Cherves-Richemont

* Vignoble-conservatoire : domaine expérimental de Vassal, département « Génétique et amélioration des

plantes », centre INRA de Montpellier

* Conservatoire du vignoble de la région Midi-Pyrénées

* Vergers conservatoires de pommes et poires de la Ferme-musée du Cotentin de Sainte-Mère-Église

Une idée virtuelle du futur verger conservatoire de Brest

3106ff88d75d228dd209f0b954373035.jpg

Petite comptine d’un dimanche pluvieux

Une nouvelle petite comptine de Christian Havard (« Comptines du potager ») pour se redonner le moral en ce dimanche pluvieux !!

BONJOUR

Un potager

Avec des artichauts

Et des poivrons

Un potager

Avec des poireaux

Et de l’estragon

Un potager

Avec des escargots

Et des grillons

Juste un potager

Pour se promener

Et RÊVER, RÊVER, RÊVER….

3b6df3752bb8ae9bb999311b26961dbf.jpg

Vivement le printemps pour redonner vie au potager….

Le verger conservatoire de la "Prairie Fleurie"

La dernière étape du projet de la « Prairie Fleurie » à la Cuisine Centrale de Brest (cf autres notes) s’est déroulée jeudi dernier.

Il s’agissait de planter les pommiers, le futur VERGER CONSERVATOIRE. Cette plantation a eu lieu à l’arrière du bâtiment, là où la fameuse prairie fleurie a été semée fin septembre.

Cette étape a été réalisée par les collégiens de 3ème de Kérichen, dans le cadre de leur option DP3 (Découverte Professionnelle), dont la thématique est le « développement durable ». Nous avons souhaité tout au long du projet de l’année, les associer au maximum et leur permettre d’être acteurs.

Ils ont donc mis la main à la pâte ou plutôt dans la terre. Par binôme, ils ont parrainé un arbre (pommier) et l’ont planté avec toutes les étapes que cela suppose à savoir : creuser un trou de taille suffisante pour accueillir l’arbre, amender la terre (apport de fumier de la ferme), rebouchage du trou, etc…

Les variétés sélectionnées sont des arbres plutôt de variétés anciennes et typiques à la Bretagne si possible telles que :

– Reinette d’Armorique

– Rouget

– Reinette des reinettes

Chaque binôme a planté un arbre différent et dans l’idée du parrainage, ils doivent par ailleurs leur donner chacun un nom particulier. On attend avec impatience de connaître les noms choisis…. et surtout de savoir pourquoi ils l’auront nommer ainsi.

Planter un arbre reste avant tout un geste très symbolique, il ne faut surtout pas l’oublier, c’est pourquoi nous souhaitions vraiment sensibiliser les jeunes et leur permettre de comprendre l’importance et la responsabilité de ce chantier.

Il ne faut surtout pas oublier non plus que ce chantier s’est réalisé dans le cadre du « 1% culturel » et qu’il s’agissait d’abord d’une INTERVENTION ARTISTIQUE !

Un projet très original, innovant et tellement enrichissant pour des jeunes.

A SUIVRE….

a817d2f288fe238eba81f90dfb21f758.jpg
6c2574ae7bf072acc1e39a5a6da3eb67.jpg
c11e8b5376fb87dd0dd0135072f88d22.jpg

"Koh Lanta écolo" à Traon Bihan

Nos collégiens inscrits dans la thématique du « développement durable » étaient à nouveau à la ferme cette semaine. Une journée de jeudi très riche, très compléte avec de nombreuses animations et surtout la plantation du verger conservatoire à la cuisine centrale (on en reparle).

Mais le parcours de « Koh Lanta écolo » leur a bien plu, car pour rejoindre la ferme de la Cuisine Centrale (située au Vern), il a fallu traverser la campagne hivernale, une vraie AVENTURE digne de la télé !!!

Tunnel, branchages, herbes folles….. un parcours bien rigolo, écolo et bio, bien sûr !!!

72365c43c7424463cde9e79caebdae4d.jpg
3b77528af65cc007d3792a013ddb05e2.jpg
910f9aa18a6b506b61f6d4cce5c3939a.jpg

Une artiste en herbe ?

Future artiste ou pas, on le saura dans quelques années. En tous les cas, les petits écoliers de l’école Langevin ont imaginé notre petite dernière (la génisse née au champ mercredi après-midi, cf note) en future star de la danse parce qu’ils l’ont tout simplement appelée « DANSEUSE » !!! (L’année 2008 est l’année des « D »).

Les voilà parrains d’une petite danseuse, en espérant qu’elle participera à de nombreux ballets !

En attendant les premiers pas ont l’air quelque peu « difficile », il y a encore du boulot avant de devenir star, n’est-ce pas Danseuse ???

e7e91bbd88f77b4eb5d4425433d80858.jpg

Les chaussures idéales pour visiter la ferme !!!

Petite anecdote de la semaine à la Ferme de Traon Bihan, on a trouvé les chaussures idéales pour venir nous visiter l’hiver ! On vous fait partager les 2 modèles sélectionnés.

Ah, ces collégiens (ou plutôt collégiennes), vous nous épaterez toujours, heureusement qu’à la ferme, y’ a toujours des bottes à prêter car c’est quand même plus facile !!!

f399c1ba9a694027c3250f7a1194e9ea.jpg
b8f1738ab21c50d6e6091cbd16f04442.jpg

Semaine de la réduction des déchets

La Semaine de la Réduction des Déchets, inscrite dans le cadre de la campagne nationale  » Réduisons vite nos déchets, ça déborde « , se déroule du 22 au 30 novembre 2008.

Cet événement vise à sensibiliser la population, responsabiliser les citoyens et inciter chacun à agir concrètement pour réduire ses déchets par le biais d’une consommation responsable et de petits gestes de la vie quotidienne. Elle s’adresse aussi bien aux institutions et collectivités qu’aux scolaires et au grand public de manière générale.

Pour cette occasion les partenaires de la campagne « Réduisons vite nos déchets, ça déborde » invitent tous les acteurs, têtes de réseau nationales, écoles, associations, éco-designers, collectivités locales, entreprises et citoyens, à se réunir pour organiser des actions concrètes sur le terrain. Parce que les petits ruisseaux forment les grandes rivières, chaque action, même à une petite échelle a un impact sur l’environnement, et chaque citoyen a son rôle à tenir dans la sauvegarde de la planète.

Inscrivez-vous dans cette démarche citoyenne, en participant à la Semaine de la Réduction des Déchets 2008.

Mettez en œuvre une action de proximité (journée d’animation, conférence, débat, exposition, réalisation et diffusion d’outils pédagogiques) … autour des 5 grands thèmes de la Semaine :

* Ca déborde

* Mieux produire

* Mieux consommer

* Réutiliser

* Moins jeter

Et sensibilisez un ou plusieurs public(s) (scolaires, salariés, collectivités, professionnels…) à la réduction des déchets

Charte d’engagement

* Je m’engage à réaliser des opérations dans le respect de la loi et de la réglementation et à obtenir toutes les autorisations et assurances nécessaires au bon déroulement de la manifestation.

* Je m’engage à mettre en œuvre des actions qui visent à valoriser et encourager des pratiques positives. Elles seront menées dans un esprit d’ouverture et de coopération et non dans une logique d’opposition ou d’affrontement. Elles seront non-violentes.

* Je m’engage à ce que les actions ne soient pas liées à toute démarche politique, religieuse ou contraire aux bonnes mœurs.

* Je m’engage à ce que les actions soient menées sans but lucratif. Leur accès sera gratuit et si exceptionnellement, des prestations sont payantes ou des articles vendus, je m’engage à en informer au préalable la coordination de l’événement.

Pour en savoir plus : www.reduisonsnosdechets.fr

Butternut, mais encore ???

Autre originalité du panier de légumes bio de cette semaine, la COURGE de BUTTERNUT. Un légume encore assez méconnu, alors parlons-en justement !

Comme toujours, un peu d’histoire

Originaire d’Amérique du Nord, la Courge Butternut appartient à la famille des cucurbitacées comme le concombre.

Son originalité

Sa chair est beaucoup plus tendre que celle des autres courges d’hiver avec un petit arrière-goût de beurre. Elle est excellente source de béta-carotène.

Elle se conserve dans un endroit frais ou dans le bac à légumes du réfrigérateur (même plusieurs semaines).

Comment la cuisiner ?

Excellente en soupe, il suffit d’y ajouter un oignon, une carotte et un cube bouillon, pour un résultat délicieux.

On peut également la préparer en gratin ou la farcir… que du délice !

934aa16243e53f58493225471e91d023.jpg

Une recette : « Purée de Butternut à la muscade »

Pour 4 personnes : 1 courge butternut-1 verre de lait-sel&poivre-noix de muscade

Préparation : 15 min / Cuisson : 25 min

Faire cuire la courge dans de l’eau bouillante salée. Laisser frémir la courge entière quelques minutes, la peau s’enlève ensuite facilement.

Vider la courge, la couper en dés puis la laisser cuire 20 minutes dans l’eau bouillante salée.

Egoutter la courge puis la mixer avec le lait et une bonne pincée de noix de muscade.

De la même manière, on peut préparer un gratin. Il suffit alors d’alterner une couche de purée de butternut à la muscade avec une couche de purée de pomme de terre puis saupoudrer de gruyère râpé.

Mon cageot à nouveau rempli

Mon cageot est à nouveau rempli. De bons légumes d’hiver, frais, bio et originaux pour certains.

L’originalité de cette semaine : le panier à 20 euros avec de la CHOUCROUTE ! Une bonne choucroute bio en provenance de chez Henri Thépaut, un producteur de légumes bio de Plabennec.

Il suffit plus que de la réchauffer avec un bouquet garni et de rajouter la bonne garniture qui va avec (saucisses, lard fumé ou filet de porc…) et pourquoi pas la servir avec de délicieuses pommes de terre et carottes (que l’on trouve bien sûr dans le panier de cette semaine).

Miam, miam, ça donne vraiment l’eau à la bouche !!!

ca902e6b72c65a445745c3bb12c77908.jpg