Archives quotidiennes :

Des collégiens savent désormais presque tout sur le LAIT

Jeudi dernier, les collégiens de 3ème de Kérichen sont venus nous voir à la ferme. Ils avaient enfilé leurs bottes et pris les chemins pédestres pour nous rejoindre à pied après un petit trajet en bus. La ferme de la ville est finalement toute proche !

Et justement il s’agit de mieux comprendre comment fonctionne cette ferme ? Il paraît même qu’elle produit du lait BIO, mais où, quand, quoi, comment, en clair ???

2 bonnes heures d’échanges, de discussions à bâtons rompus sur la vache laitière bio, le lait et les produits laitiers et le métier de producteur laitier biologique à la marge de la ville…. et tout ça dans une problématique de DEVELOPPEMENT DURABLE. Pour rappel, ces jeunes et la ferme ont un projet commun dans le cadre de leur option de « Découverte Professionnelle » (DP3).

Après avoir découvert, les bâtiments et les animaux, les jeunes ont été cherché les vaches au champ pour la traite, et se sont essayé. Finalement ils ont très vite oublié leurs appréhensions « citadines » et désormais ils connaissent tout ou presque sur le LAIT et surtout sur le métier d’agriculteur.

Un projet qui se poursuit tout au long de l’année scolaire, la prochaine fois, on se retrouve à la Cuisine Centrale pour la plantation du « verger conservatoire », ils vont mettre la main à la pâte car être ACTEURS, c’est le meilleur moyen de comprendre.

A suivre…

f05747075061d9e080cfc36ea7d74aa3.jpg

Les petits "sauvageons" de Némo

Voilà quelques semaines qu’on la soupçonnait, notre chère Némo. Vous savez, notre fameuse petite chatte noire, la petite soeur des cochons.

Et justement les cochons, elle les avait laissé en plan, alors que cela faisait plus d’un an qu’elle cohabitait avec eux, partageait la gamelle de pain-lait du soir et même squattait le dos tout chaud de l’un ou l’autre, RIEN ,elle avait tout abandonné.

Il y avait « anguille sous roche » ou plutôt « chaton derrière boules de paille » !!!

Et oui, notre sacrée Némo avait aussi décidé de faire sa petite portée de l’automne. Ils ont commencé à pointer le bout de leur museau ce week-end mais comme ils n’ont jamais vu le moindre « humain » avant ça, ils sont totalement « asociaux », de vrais SAUVAGEONS !!!

Mais rien n’est perdu, on les embobine avec une bonne platée de lait tout chaud tout bio, et ça a l’air trop bon, jusqu’à en oublier leur peur…. la méfiance persiste mais on y croit ! Et puis ils sont tellement beaux, 3 magnifiques petits siamois qui feraient sans aucun doute le plaisir d’adeptes de ce chat si « princier » !!

9eef0790d10d9d8db2c92cb039b2457d.jpg
a17a23e6526ffb56e5601068f22f6c59.jpg

Et puis Némo crée le LIEN, elle est devenue si câline pour un chat de la ferme.

A suivre…

Une "Caravane OGM"

Le Groupement des Agriculteurs Bio du Finistère vous invite à venir assister au départ de la « caravane OGM » le samedi 15 novembre à 11h00 sur la place du marché de Riec sur Bélon.

Une fois de plus, les citoyens qui se sont opposés à l’ingérence des multinationales se trouvent confrontés à la justice. 9 personnes dont deux finistériens de Riec sur Bélon et de Moëlan sur Mer comparaîtront devant le tribunal d’Angers les 4 et 5 décembre 2008 pour avoir fauché 11 hectares de semences de maïs OGM appartenant à la coopérative agricole TERRENA à Charcé Saint Ellier sur Aubance.

Solidaire, une caravane d’information sur les enjeux des OGM partira de Riec sur Bélon pour rejoindre le lieu du procès en passant par les différents départements bretons.

Le Samedi 15 vers 15H00 la caravane sera au salon du développement durable de Penvillers à Quimper,

les 17 et 18 auprès des Bioccoop de Lorient et Lanester.

Avec le soutien d’associations locales, elle expliquera à la population les raisons qui ont poussé des citoyens à entrer en désobéissance civile : lorsque les lobbys chimiques cherchent à détenir les clefs de l’alimentation mondiale par le biais du brevetage du vivant, il ne reste plus aux populations qu’à agir et désobéir.

A cette occasion, les associations ABC et PARESSE remettront un chèque de soutien aux faucheurs volontaires pour financer les frais de justice qui s’élèvent depuis le début de leurs actions à près de 2 millions d’euros. C’est l’occasion pour chacun d’apporter sa contribution solidaire.

Tous les citoyens sont invités à soutenir les prévenus par leur présence au départ de cette caravane.

Rendez-vous samedi 15 novembre à 11h00 sur la place du marché de Riec sur Bélon.

A cette occasion, une prise de parole réunira différents élus locaux ainsi que des responsables politiques, associatifs ou syndicaux dont la conseillère régionale Pascale Loget, les présidents des Fédérations Nationale, Régionale et Départementales des Agriculteurs Biologiques, le porte-parole national du Syndicat des Apiculteurs et des responsables de différentes associations.

0fd89d2cd21c0679832e5904702ef61c.jpg