Du bon panais dans mon panier

Dans la rubrique « ZOOM sur un des légumes de mon panier », cette semaine, c’est au tour du PANAIS de faire l’honneur.

Son histoire…

C’est une RACINE POTAGERE de la famille des Ombellifères comme la carotte. Au Moyen-Age et à la Renaissance, le panais était un légume fort apprécié en Europe.

Depuis l’apparition de la pomme de terre, il a perdu sa popularité et entre presque dans la catégorie des légumes « oubliés » !

Ses bienfaits…

C’est un légume « SUCRE » qui rappelle un peu le céleri-rave en plus doux avec un petit goût de noisette.

Il est une excellente source d’acide folique. Appelé aussi vitamine B9, l’acide folique joue un rôle essentiel dans la production du matériel génétique (ADN / ARN) et des acides aminés nécessaires à la croissance cellulaire et dans le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire.

Comment le cuisiner…

Le panais n’a pas besoin d’être pelé. Tailler à la dernière minute, tout comme la pomme de terre, il a tendance à s’oxyder au contact de l’air. Il faut donc le cuire immédiatement ou le mettre à tremper dans une eau citronnée. On le cuisine comme les carottes : bouilli, au jus, en purée, au beurre, en beignet….

Dans les pays anglo-saxons, il sert à donner du goût au pot-au-feu…

Cru, râpé, on peut le servir en salade arrosé de jus de citron avec quelques feuilles de coriandre…

Il adore aussi cotôyer les fruits à chair blanche…

Un autre petit « truc »…

Les FRITES de panais, c’est original et très bon !

Tout simple, il suffit de le couper en « allumettes », d’arroser d’un filet d’huile d’olive et de mettre au four… Les enfants n’y voient que du feu et ils adorent….

874273ce7d3c08d73288ec96e79fa429.jpg

8782a97ad81f6f5ea275cd5bac7f1dbe.jpg