Jardinage écologique : les principes de base

« Jardiner biologique » suppose quelques principes fondamentaux ESSENTIELS :

1. INTERDICTION

Le jardinier écologique sait que l’utilisation de produits chimiques (engrais pour nourrir les plantes, traitements pour lutter contre les maladies et les ravageurs…) met notre avenir en péril en créant de graves déséquilibres dans notre environnement.

Ils appauvrissent le sol en tuant toutes sortes d’organismes indispensables à son élaboration, et tuent aussi les prédateurs des animaux nuisibles.

Ces produits polluent nos ressources naturelles après leur utilisation, ils ne sont pas « digérés » et sont emportés par la pluie, jusque dans les mers, les océans, mais aussi dans l’eau que nous buvons.

On peut aussi les retrouver dans les aliments que nous consommons, ils sont également dangereux au moment de leur utilisation par contact ou par inhalation.

=) Dans le jardin biologique, tous ces produits sont donc INTERDITS !!

2. RECUPERATION

Tu verras que le jardinage est encore plus amusant, facile, magique et économique si tu recycles des objets ou des matériaux pour tes constructions.

Le recyclage des déchets de la cuisine et du jardin permet aussi d’obtenir un sol fertile en faisant du COMPOST.

3. L’EAU

Economise et récupère l’EAU, elle se fait de plus en plus rare sur notre planète !

4. OBSERVATION

Il faut apprendre à observer le fonctionnement de la nature pour utiliser sa force. Le ver de terre, par exemple, fait des choses incroyables dans le jardin !

La nature est un lieu d’échanges et de solidarité où la moindre bactérie, le moindre champignon microscopique peut être indispensable au développement d’une plante : chacun y a besoin des autres pour vivre et il ne faut pas oublier que nous faisons tous partie de cet univers.

Et puis ne dépense pas ton énergie inutilement, laisse la nature agir et écoute-la bien, elle te montrera le chemin à suivre !

5. RESPECT DE LA NATURE ET DE LA BIODIVERSITE

Comme à l’échelle de notre planète, la diversité au jardin est primordiale :

– dans le jardin naturel, les plantes sauvages, les insectes, les oiseaux et autres animaux ont chacun un rôle à

jouer et contribuent à son équilibre.

Si tu acceptes un maximum d’espèces dans ton jardin, il deviendra le paradis du hérisson, de la taupe, des papillons, des abeilles, des mésanges… et du ver de terre.

727c6973cdbf18b4961256eb09cf3108.jpg