Une vache en poème…

En ce lendemain de Noël, encore un peu de rêve et de magie, rien de tel qu’un petit poème de vache, en plus !

« Vache » (*)

On ne mène pas la vache

A la verdure rase et sèche

A la verdure sans caresses

L’herbe qui la reçoit

Doit être douce comme un fil de soie

Un fil de soie doux comme un fil de lait

Mère ignorée

Pour les enfants, ce n’est pas le déjeuner,

Mais le lait sur l’herbe.

L’herbe devant la vache,

L’enfant devant le lait.

Paul ELUARD

d053f011593065a1491f9d20b36812c4.jpg

(*) « Premiers poèmes avec les animaux » – Jean-Hughes Malineau – Milan Jeunesse – 2007