"Herbe" à Lampaul Plouarzel

Le film documentaire « HERBE » est enfin dans le coin…. Il sera projeté ce soir à Lampaul Plouarzel à 20 h 30 au Centre d’Action Communal.

De quoi ça parle ?

« Au cœur de la Bretagne paysanne, deux visions du métier d’éleveur laitier se confrontent.

Alors que des Hommes se sont engagés depuis plusieurs années dans une agriculture autonome, durable et performante, le courant majoritaire de la profession reste inscrit dans un modèle de production industriel, fortement dépendant des groupes agricoles et agro-alimentaires… » »

Ils l’ont vu et nous donnent envie d’y aller :

« Depuis quelques années, les documentaires sur l’écologie ou le monde paysan se multiplient. Signe que la planète tourne de moins en moins rond et/ou que les cinéastes, enfin, s’en inquiètent. A mi-chemin entre l’alar misme de We feed the world et l’humanisme de Depardon (sa trilogie Profils paysans), voici un documentaire en forme de road-movie sur les éleveurs laitiers bretons, où l’on apprend que, contrairement à l’idée reçue, les vaches ne mangent presque plus d’herbe ! Selon l’absurde modèle productiviste imposé dans les années 1970, au lieu de brouter des pâturages gratuitement, 90 % de nos vaches sont nourries au maïs et au soja brésilien génétiquement modifié, ce qui a pour conséquence de ruiner leurs propriétaires (en engrais, machines, semences, pesticides…), de les rendre dépendants des subventions de Bruxelles, et surtout de polluer nos rivières par l’azote et autres produits chimiques. Partisans de la minoritaire filière herbagère, à la fois plus durable et plus rentable, les auteurs font passer leur message sans manichéisme et sans illusions. »

Télérama – Jérémie Couston

« (…) On se croirait dans un reportage du JT de 13H sur TF1, mais avec l’intelligence en plus et le voyeurisme en moins, ça change la donne donc (…) »

Brazil – Tony Grieco

« (…) Ce n’est pas une chronique contemplative et nostalgique à la Depardon, mais une enquête sur le terrain qui fait rencontrer de vrais personnages, souvent attachants. De plus, elle n’est pas exempte d’atouts esthétiques. Au-delà de son aspect pratique, économique, politique, ce film, qui juxtapose la vision d’animaux nourris avec des granulés, parqués dans des blockhaus de béton et d’acier pleins de tuyaux, au cliché bucolique de la vache dans le pré, est également une célébration de la nature. »

L’Humanité – Vincent Ostria

« (…) Ce film pose de bonnes questions et remet en cause ce qu’on croyait savoir. »

Nature & Progrès – Elodie Bralia

« (…) Sans parti pris, les réalisateurs brossent un état des lieux passionnant. Une idée domine : la nécessité d`une éthique à reconquérir.« 

Le NouvelObs

A voir absolument….

Alors ce soir (vendredi 13 mars 2009) à Lampaul Plouarzel ou encore partout dans le Finistère :

Samedi 28 mars à 16 h 00 : La Salamandre à Morlaix

Dimanche 29 mars à 14 h 30 : Le Dauphin à Plougonvelin

Dimanche 29 mars à 20 h 30 : L’Agora à Châteaulin

Lundi 30 mars : Le Majestic à Saint Pol de Léon

Mercredi 1er avril : L’Etoile à Carantec

Jeudi 2 avril : Le Club à Douarnenez

dragimage.jpg