L’aphorisme du samedi

« Les vaches regardent passer les trains parce qu’elles ne peuvent pas monter dedans. »

vache22.gif

« Aphorismes sous la lune et autres pensées sauvages »
Auteur : Sylvain TESSON
Editions des Equateurs – 2008
« Un aphorisme est réussi lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter
à quelque chose dont il y avait beaucoup à dire »

2 réflexions au sujet de « L’aphorisme du samedi »

  1. pas d’accord j’ai déjà vu des vaches dans des trains et c’est un peu comme les fantasmes, c’est toujours moins bien en vrai. Car si les vaches rêvent de trains, la destination de ceux-ci lorsqu’elles les empruntent n’est pas forcément de leur goût .

  2. j’aime bien les aphorismes c’est sympa…

    tiens j’essai d’en faire un :

    « la ferme de traon bian n’est pas fermé ! »

    c’est a peu prés ça non ?

Les commentaires sont fermés.