Le choix final….

Il fallait trancher et cette fois-ci, il y a eu de nombreuses propositions. Merci à vous tous et toutes qui avaient participé, enfin vous commencez à bouger !!
Oui, il fallait lui trouver un NOM à notre petite génisse de dimanche, née au champ et envahie de mouches….
Finalement le choix s’est porté sur : FACELIE.
Du coup, « Facélie » avec un F au lieu de Ph…. En cette année de biodiversité et ferme bio obligent, il est intéressant d’avoir une action pédagogique, sensibilisatrice et écologique.L’occasion de parler de la « phacélie », cet engrais vert du jardin.
Qu’est-ce que l’engrais vert ?
L´engrais vert est une culture qui va être enfouie afin d´enrichir et de fertiliser le sol. Il en améliore la structure et est source d´humus et d´azote. Il élimine ou diminue les mauvaises herbes. Il se sème à la volée, on recouvre les graines superficiellement. Le faucher, dès que sa végétation est suffisamment développée, ne pas le laisser monter à graines, le gyrobroyer à l´aide d´une tondeuse et l´incorporer au sol à la bêche ou avec une motobineuse.

La Phacélie est une hydrophyllacée qui étouffe les mauvaises herbes, le chiendent et lutte contre les nématodes grâce à sa végétation abondante et à son système radiculaire très développé, convient à tous types de sol. Semis d´avril à août. Enfouir environ 4 mois après le semis. Dose : 150 à 200 g pour 100 m².
D’où vient cette plante ?
La phacélie à feuilles de Tanaisie (Phacelia tanacetifolia) est une plante herbacée originaire du nord du Mexique et du sud des USA (Arizona, Californie, Nevada).
Cette plante a été introduite très récemment en Europe pour ses qualités mellifères. La première introduction remonte à 1832.
Son nom de genre (Phacelia) provient du grec « fakelos » qui signifie le faisceau ou le fagot faisant allusion à la forme de sa crosse (l’inflorescence) en forme de faisceau. Son nom d’espèce (tanacetifolia) signifi e que ses feuilles ressemblent aux feuilles de la Tanaisie.
Aujourd’hui, la phacélie est cultivée et s’est naturalisée dans les régions tempérées de tous les continents.
A quoi sert la phacélie ?
La phacélie est aujourd’hui de plus en plus cultivée car elle présente de nombreux
intérêts en agriculture :
– ses fleurs attirent de nombreux insectes (le bombyle, le carabe, ou le syrphide) qui sont des auxiliaires de culture. En se nourrissant des pucerons et des cochenilles, ils limitent le développement de ces ravageurs de plantes cultivées ;
– la phacélie est une excellente plante mellifère qui attire les abeilles nécessaires à la pollinisation des cultures voisines. Le miel de la phacélie est réputé pour être très parfumé ;
– cette plante est très agressive vis-à-vis des plantes adventices. Elle est capable d’éliminer les mauvaises herbes telles que le chiendent ;
– en automne, la phacélie est utilisée comme engrais vert riche en azote.
Avant que les fleurs ne montent en graines, la plante est fauchée, broyée puis enfouie. De plus, ses longues racines pénètrent le sol en profondeur aérant ainsi la terre.
Originaire d’Amérique, la phacélie est aujourd’hui présente sur la plupart des continents. En effet, elle est cultivée en Europe, en Australie, en Asie, et en Amérique.
Dans les pays d’Europe de l’Est (Bulgarie, Pologne, Roumanie), la phacélie est essentiellement cultivée pour la production de miel.
En France, la culture de phacélie se développe depuis plusieurs années dans des régions comme le Nord, la Bretagne ou le Sud. La surface agricole occupée par cette culture reste néanmoins marginale.
Voici à quoi elle ressemble :

434px-Phacelia_tanacetifolia_phacelia.jpg
Et voici à quoi ressemble notre FACELIE….
22juill2010 005.jpg
Sans mouche, bouclée avec le n° 3023


Une réflexion au sujet de « Le choix final…. »

  1. Alors bienvenue à Facélie , en plus ne connaissant pas la phacélie s’est sympa de nous donner quelques explications.

    Bonne journée à vous, kenavo

    Aourégan…

Les commentaires sont fermés.