Belle demoiselle….

Depuis le mois de juillet, elles sont nombreuses à virevolter autour de la ferme, près du ruisseau, sur le plan d’eau….. cette belle demoiselle qui nous émerveille avec ses jolies ailes et ses couleurs vives et luisantes…

31 juillet2010 004.jpg
Que tu sois verte, jaune, bleue ou violette,
à chaque fois tu nous ENSORCELLES
et tu ENCHANTES les enfants !
31 juillet2010 009.jpg
Un petit oiseau,
Se promenait dans le ciel,
Quand il vit au-dessus de l’eau,
Une jolie demoiselle.
Elle était fort charmante,
Dans sa robe bleutée,
Et ses ailes transparentes,
Etaient finement nervurées.
Maintenant posée sur un roseau,
Il ne cessait de l’observer,
Mais qui était cette merveille,
D’une élégance sans pareil ?
Notre libellule venait d’attirer,
Dans ses filets un moineau subjugué,
Et celui-ci devant sa grande beauté,
Voulut sa flamme lui conter.
Une folle poursuite,
Venait de s’engager,
Mais elle allait si vite,
Qu’il ne put la rattraper.
Elle tournait, virevoltait ,
Heureuse de son effet,
Puis elle revint près de lui,
Ravi, heureux et conquis.
Mais ils comprirent tous deux,
Que leur union était impossible,
Aussi scellèrent ils entre eux,
Une amitié indéfectible.
Et depuis, chaque matin;
Côte à côte sur le même chemin,
On peut voir un oiseau et une demoiselle,
S’élever dans un gracieux mouvement d’ailes.
Pour mieux connaître ce bel insecte,
l’association « Bretagne Vivante » à Brest sensibilise
et propose des animations pour le découvrir et l’observer….
A lire :

Se promenait dans le ciel,

 

Quand il vit au-dessus de l’eau,

Une jolie demoiselle.


petit oiseau,

Se promenait dans le ciel,

Quand il vit au-dessus de l’eau,

Une jolie demoiselle.

Elle était fort charmante,

Dans sa robe bleutée,

Et ses ailes transparentes,

Etaient finement nervurées.



Maintenant posée sur un roseau,

Il ne cessait de l’observer,

Mais qui était cette merveille,

D’une élégance sans pareil ?


Notre libellule venait d’attirer,

Dans ses filets un moineau subjugué,

Et celui-ci devant sa grande beauté,

Voulut sa flamme lui conter.



Une folle poursuite,

Venait de s’engager,

Mais elle allait si vite,

Qu’il ne put la rattraper.



Elle tournait, virevoltait,

Heureuse de son effet,

Puis elle revint près de lui,

Ravi, heureux et conquis.



Mais ils comprirent tous deux,

Que leur union était impossible,

Aussi scellèrent ils entre eux,

Une amitié indéfectible.



Et depuis, chaque matin,

Côte à côte sur le même chemin,

On peut voir un oiseau et une demoiselle,

S’élever dans un gracieux mouvement d’ailes.

Une réflexion au sujet de « Belle demoiselle…. »

Les commentaires sont fermés.