Archives mensuelles : janvier 2011

En Salon…..

Le week-end prochain, nous ferons notre 1er Salon avec nos nouveaux PRODUITS LAITIERS BIOLOGIQUES. Comme ce salon, organisé sur Brest, est spécifique au BIO, qu’il se déroule à 2 pas de la maison et qu’en démarrage d’activité nouvelle, il est intéressant et important d’aller à la rencontre du public, nous serons à Penfeld vendredi, samedi et dimanche prochain au salon « RESPIREZ LA VIE ».

40x60_RLV_Brest-2011-web.jpg
Pour en savoir plus sur le programme :
On compte sur vous pour venir nous voir sur place…..

Pour clore…..

Pour clore la semaine, encore une petite génisse ! Sa maman DOMINO est une Holstein, pareil que son papa VOLCAN. Justement nous commençons à échanger avec la classe de CM1 de l’école Jacques Prévert de Brest. Alors rien de plus agréable que cette naissance pour établir des liens. Nous comptons sur eux pour nous trouver un petit nom original qui commence par un « G » comme l’oblige l’année 2011.

30janv2011 001.jpg
30janv2011 003.jpg

A SUIVRE….

V comme….

V comme vendredi, jour des PANIERS ! Paniers de légumes et de produits laitiers biologiques, que l’on trouve à la Ferme de Traon Bihan, tous les vendredis de 16 h à 19 h. Grâce aux légumes de la semaine dernière, j’ai pu me régaler d’un bon gratin d’endives à la béchamel, d’une délicieuse soupe poireaux-pommes de terre, d’un craquant crumble aux pommes, de bonnes carottes râpées et de savoureux choux de bruxelles à la vapeur…. que du délice !!! Car dans le panier de vendredi dernier, il y avait : pommes de terrecarotteschoux de bruxellesendivespommespoireaux Mais que va-t-il y avoir aujourd’hui ??? C’est tout le charme de la formule des paniers, on découvre chaque semaine la composition, toujours à base de légumes de saison et mixée avec des légumes parfois plus méconnus mais tellement bons (courge de Butternut, panais, radis noir, Shitake….), on imagine des menus différents et on peut même s’inspirer des recettes proposées dans le petit journal glissé avec le panier.
Formules de paniers : 10 / 15 ou 20 € Nombreux dépôts sur tout le Nord Finistère dont la Ferme de Traon Bihan à Brest. Pour tout renseignement ou réservation : la.petite.vallee@wanadoo.fr Et le site tout nouveau des Voisins Bio, les fermes qui réalisent ces paniers :http://www.voisinsbio.fr
Pour un soutien à une Agriculture LOCALE et DURABLE !!
A SUIVRE….

Lait + sucre + riz….

u19582872.jpg + sucre.jpg +

k3260758.jpg

= un des nouveaux PRODUITS LAITIERS de la ferme :
Un bon RIZ AU LAIT FERMIER
Un vrai succès, petits et grands l’adorent… le secret, une CUISSON au BAIN-MARIE qu’on laisse MIJOTER jusqu’à ce que le labo embaume d’une bonne odeur douce et savoureuse pendant plusieurs heures !!! (Je vous montre le résultat dès la prochaine fabrication….)
A la Ferme de Traon Bihan, fabrication de PRODUITS LAITIERS BIOLOGIQUES : – du yaourt nature entier ou 1/2 écrémé – du fromage blanc entier ou 1/2 écrémé, lissé ou en grains – de la crème fraîche – du riz au lait fermier
Vente à la ferme mais également aux collectivités (cantines, selfs d’entreprises….)

30juill2010 013.jpg

En vente à la ferme, tous les LUNDIS & MERCREDIS de 17 h 30 à 18 h 30 tous les VENDREDIS de 16 h à 19 h Et le vendredi, on trouve également des PANIERS DE LEGUMES BIOLOGIQUES

26mars10 002.jpg

A SUIVRE…..

Bio ????….

Pas très facile non plus d’expliquer ce qu’est le BIO ? Au fait, on dit « le » ou « la » BIO ? Encore une sympathique découverte livresque, un guide pratique pour les jeunes pour essayer de décrypter le monde de la bio, de se sensibiliser… des définitions, des recettes, des « tuyaux »……

22janv2011 003.jpg
« Ce n’est pas parce que l’on s’émancipe que l’on doit tomber dans les pièges de la publicité, de la malbouffe
ou des produits toxiques pour la santé et la planète !
Qu’est-ce que le label AB ? Comment faire les bons choix pour consommer des produits respectant la planète ? Ce petit livre répond à ces questions et permet de décoder simplement le monde de la bio.
De plus, il propose des recettes pour cuisiner, entre copains, de bons petits plats  qui remplaceront avantageusement le menu Coca-Mac Do. Il rassemble également des recettes de soins corporels et de beauté, valables autant pour les filles que pour les garçons : gel douche gourmand vanille-agrumes, masque « bonne mine » aux fraises, lotion florale après-rasage, shampooing express…
Tout pour apprendre à  mieux vivre bio ! »
fruitsaison1.jpg
Titre : « Fans de bio ! Guide pratique pour les jeunes »
Auteur : Sylvie HAMPIKIAN
Editions « Terre Vivante »-2009
A DECOUVRIR, A LIRE….

G comme…. (3)

G comme…. GRELINETTE, notre petite génisse croisée « Froment »! Elle est issue d’un croisement Holstein-Montbéliard (la mère) et « Froment du Léon » (père). Qu’est-ce que la « Froment du Léon » ??? La Froment du Léon est issue d’une très vieille souche bretonne qui a donné le type actuel après sélection dans la région du Léon (extrémité Nord-Ouest de la Bretagne, dans le département du Finistère). Certaines de ses ancêtres ont embarqué dans le port de Saint-Malo vers l’île de Guernesey pour donner naissance à la Guernesiaise, qui lui ressemble beaucoup. Les marins bretons ayant beaucoup sillonné les mers, des descendantes de la Froment du Léon se trouveraient jusqu’au Canada. Son lait très gras lui a valu longtemps d’être conseillée aux éleveurs pour augmenter le taux butyreux (teneur en matières grasses) de leur cheptel. Il n’était alors pas rare de trouver une ou deux Froments du Léon dans les élevages français. Avec la spécialisation des races, le nombre de Froments du Léon a rapidement diminué à partir du début des années 1950, alors qu’on en comptait plus de 25.000 têtes. En 1993, on en recensait 83, presque toutes installées en Bretagne, chouchoutées par des adorateurs. Elle est de taille moyenne, avec des membres fins et courts. Sa robe est couleur froment (celle des grains de blé, une nuance grise de la couleur marron) uniforme, clair ou foncé. Sa tête est fine, légèrement allongée, au cornage en forme de lyre relevée. Son naseau et ses lèvres sont clairs. Elle pèse en moyenne 550 kg à l’âge adulte, ce qui en fait un gabarit moyen.
C’est une vache laitière. Elle fournit un lait très gras, très riche en carotène (pigment que l’on retrouve dans les carottes et dans le jaune d’oeuf) qui donne au beurre une couleur dorée caractéristique.

images.jpgfromentléon.jpg

La « Froment du Léon » est une race idéale pour toutes les petites structures qui souhaitent un lait de qualité pour la transformation à la ferme et la vente directe … comme la Ferme de Traon Bihan !

froment léon2.jpg
Aléas des croisements, notre GRELINETTE à nous n’est pas marron….
23janv2011 004.jpg

Comment ça marche ?….

Pas toujours facile d’expliquer aux plus petits (mais même parfois aux grands) comment on tranforme nos produits laitiers et quels sont les procédés de transformation du lait. Au hasard des livres, la découverte d’un petit documentaire concis, imagé et assez bien fait. 22janv2011 002.jpg « Pourquoi y-a-t-il des trous dans mon gruyère ?D’où vient le lait ? Pourquoi la vache fabrique-t-elle du lait ?
Comment l’herbe devient-elle du lait ?
Pour comprendre le monde, un enfant observe, questionne et pose de nouvelles questions à partir des réponses qu’on lui donne.
Aujourd’hui un  enfant a plus souvent l’occasion de manger du gruyère  que de croiser une vache allaitant son petit. C’est pourquoi l’auteur a choisi de remonter le fil de ses questions…. du produit fini (le fromage) vers son origine  (l’herbe des prés). »

Des schémas simples et efficaces….

fabricyaourt1.jpg
fabricyaourt21.jpg

et alors on comprend mieux les choses…. Titre : « Pourquoi y a-t-il  des trous dans mon gruyère ? » Auteur : Anne-Sophie BAUMANN Editions Tourbillon-2009
A DECOUVRIR, A LIRE….

G comme…. (2)

G comme….. GRELINETTE (cf note précédente). GRELINETTE est une des dernières petites génisses. On l’a appelée « GRELINETTE » car 2011 est l’année des « G » et qu’il fallait lui trouver un trouver qui commence par « G ». Mais on a surtout choisi « GRELINETTE » pour sensibiliser à cet outil méconnu qu’est la « grelinette », un outil pour le jardin, un outil indispensable, une idée de cadeau pour tous les jardiniers sensibilisés et « durables ». Qu’est-ce que la « grelinette » ???

C’est un outil de jardinier qui permet, sans risque pour le dos, de travailler la terre avant les semis ou plantations tout en respectant la faune et la flore de la terre (insectes, vers, bactéries….).

C’est un nouvel outil de jardinage permettant une technique rationnelle de labour manuel, sans retournement. (Les bêches ordinaires ou automatiques visent au retournement systématique de la terre, opération non seulement longue et pénible, mais parfois néfaste, en particulier au printemps.)

 

images.jpg

1
L’outil, aux dents biseautées très tranchantes, est enfoncé verticalement bien à fond (le lancement vigoureux suffit en terre légère).
2
Tirer les manches vers vous et, en reculant d’un pas, basculez à droite et à gauche, pour diviser la motte sur place. Inutile de se baisser pour soulever péniblement la terre, comme avec la bêche.

« La préparation de la terre de jardin exige l’ameublissement profond et l’émiettement superficiel. L’ameublissement profond permet à la terre d’absorber l’eau de pluie et de la conserver, et favorise la pénétration des racines. L’émiettement superficiel permet le semis de petites graines, et empêche le dessèchement de la terre.
Jusqu’à présent, on réalisait l’ameublissement profond à la fourche à bêcher ou à la bêche. Mécaniquement, le travail était satisfaisant, mais pénible. Biologiquement, il était la source de toutes sortes de dégradations et de perturbations : reproduction des mauvaises herbes enterrées et ressorties d’une année sur l’autre, dégénérescence des bactéries nitrifiantes, épuisement de l’humus, dessèchement massif de la terre, etc..

La GRELINETTE permet de réaliser l’ameublissement profond avec tous les avantages sur le bêchage.

Les dents pointues de l’outil pénètrent verticalement et très profondément dans le terre. En tirant alors simplement les deux manches à la fois vers l’arrière, on fait décrire aux dents un mouvement en arc de cercle au cours duquel elles disloquent la terre en profondeur. Puis on fait remonter l’outil à la surface, les manches restant inclinés vers l’arrière, en les soulevant et rabaissant alternativement. Cette combinaison de mouvements simples, qu’il est plus facile d’exécuter que de décrire, provoque sur toute la largeur de l’outil une succession de cisaillements et d’écrasements des mottes.
Il ne reste plus alors, l’outil étant remonté en surface, qu’à le planter à 10 ou 20 cm en retrait, pour recommencer l’opération avec une nouvelle tranche de terre. La quantité de terre travaillée à chaque coup de grelinette est double de celle qui est travaillé par la bêche, puisque la largeur de la grelinette est de plus de 40 cm. De plus, on ne soulève pas cette terre avec la grelinette, et l’effort est ainsi réduit dans des proportions très importantes. Le principal effort consiste à poser le pied sur le milieu de la grelinette pour l’enfoncer dans la terre. C’est assez dire que le maniement en est aisé.
« La grelinette ne permet pas l’enfouissement du fumier frais. Mais on sait qu’il est toujours préférable de composter le fumier et de ne l’épandre que lorsqu’il est finement divisé, pour l’incorporer superficiellement, sans l’enterrer profondément . C’est donc plutôt un avantage ».

mVzQuPhsUUjhwM_.jpg

En attendant notre GRELINETTE est noire et blanche et a plus que 4 dents !!! Pour rappel, devant les vaches n’ont pas de dents en haut , elles n’en ont que dans le fond de la bouche. Par contre, elles en ont en bas…. la prochaine fois, on vous montre ça en photo….

23janv2011 002.jpg


Au service du collectif…..

Depuis le mois de septembre, nous transformons nos propres PRODUITS LAITIERS BIOLOGIQUES sur le site de la ferme.

Outre la vente à la ferme et aux magasins spécialisés, nous souhaitons aussi proposer une gamme de produits à destination de la RESTAURATION COLLECTIVE : cuisines municipales, collèges, lycées, restaurants d’entreprises, restaurants universitaires, hôpitaux, maisons de retraite, événements, festivals, salons…
Vous êtes en effet de plus en plus nombreux à travailler les produits biologiques en cuisine collective et soucieux de valoriser des produits issus d’une agriculture locale.
Notre projet a justement pour vocation d’y répondre au mieux.
Yaourt, fromage blanc, crème lactée, lait…… différents modes de conditionnement
toute une gamme de produits adaptés. Et une livraison assurée….

12déc2010 021.jpg
Pourquoi le bio dans les collectivités ?
Manger bio en collectivité, c’est non seulement bénéfique pour les convives, mais indispensable pour la planète !

Aujourd’hui les démarches d’achat éco-responsables se multiplient, le développement durable est dans tous les discours et les restaurants de collectivité s’accommodent au mieux-disant en recherchant des matières premières de qualité ; (bio)logiquement, de plus en plus d’établissements s’engagent …

Vous êtes un élu soucieux de vos responsabilités en termes d’achats publics, un responsable de restauration collective désireux de proposer de bons produits, un parent d’élève ou tout simplement un usager d’un restaurant de collectivité :

prenez contact avec nous,
14sept2010 004 [1600x1200].jpg

Le bio n’est pas une lubie d’écolo… Mais une solution d’avenir !

(source WWF)


L comme….

L comme LUNDI mais également comme LIVRAISONS. Désormais à la Ferme de Traon Bihan, le lundi est consacré aux livraisons aux collectivités. 2 outils indispensables pour cette journée :

12déc2010 021.jpg + 23janv2011 008.jpg
Le camion et le gilet
2 outils de « comm » réalisés par des partenaires locaux car
« il faut favoriser le SAVOIR-FAIRE LOCAL » !!!
Pour une grande partie de notre « comm » (communication),
nous avons fait appel aux services d’OPCD, un imprimeur du quartier au Vern,
une société professionnelle et à l’écoute de nos préoccupations : OPCD
Pour en savoir plus : http://www.opcdbrest.fr
Et pour le gilet,
une belle réalisation de BRODERIE NUMERIQUE,
par les soins d’ABN, l’Atelier de Broderie Numérique installé sur Plouzané (29) :
Pour en savoir plus : http://www.broderie-numerique.com
Pourquoi aller en Chine,
la preuve, en cherchant bien, il y a toujours du savoir-faire tout près de chez soi,
alors favorisons le LOCAL !!
A SUIVRE….
PS : ce LUNDI 24 janvier est aussi le jour des 10 ans de la petite fermière…..
ce que le temps passe vite ! Bon Anniversaire, ma fille !!