SOUTIEN…..

Dans le Finistère, 7 éleveurs sont convoqués devant le juge de proximité de Brest le lundi 20 juin prochain pour n’avoir pas vacciné contre la FCO (Fièvre Catarrhale). Le Collectif FCO 29 appelle à une MOBILISATION pour soutenir ces éleveurs. « Résistons tous ensemble ! » le lundi 20 juin à 8 h 45 Rassemblement festif devant le Tribunal d’Instance de Brest
Qu’est-ce que la FCO ? La FCO (Fièvre Catarrhale) est une maladie transmise par un moucheron, non contagieuse, non transmissible à l’homme, originale dans nos contrées parce que vectorielle, peu pathogène et susceptible d’immunité naturelle. Ce moucheron, présent depuis des millions d’années sur nos territoires, occupe nécessairement une place irremplaçable dans l’équilibre des niches écologiques européennes. Se nourrissant également et en permanence sur la faune des mammifères sauvages et sur d’autres animaux domestiques, ils disséminent des particules virales partout dans des réservoirs multiples. C’est pourquoi l’élimination du virus de la FCO est impossible. Malgré ces raisons, en 2009, les pouvoirs publics ont instauré une obligation de vaccination sur l’ensemble des bovins, ovins du territoire français ; le caractère obligatoire ne pouvant se justifier, la FCO n’étant pas éradicable. Les pouvoirs publics ont annoncé en juillet 2010 leur décision d’abandonner la vaccination obligatoire en 2011. Malgré cela des éleveurs du Finistère sont convoqués au tribunal pour ne pas avoir vacciné leurs animaux !
Pourquoi un collectif ? Depuis 2009, des éleveurs du Finistère se sont regroupés sous forme d’un collectif dans le but de défendre le droit des éleveurs de choisir la méthode de protection de leur troupeau : la vaccination n’est pas le seul moyen. Le maintien de défenses immunitaires fortes, via des conditions d’élevage satisfaisantes, et des soins adaptés aux animaux malades, permettent de mettre en place une immunité naturelle des troupeaux. Au fil des mois, le collectif s’est étayé d’autres éleveurs qui ont observé de graves troubles sur leurs animaux, suite à la vaccination de leur troupeau.
POUR DENONCER L’OBLIGATION VACCINALE ! VENEZ SOUTENIR LES ELEVEURS APPELES A COMPARAITRE !