Hourra…..

Dans l’enthousiasme et la grande joie de devenir enfin parrains, les enfants de MS-GS de l’école Petit Paris de Brest ont lancé un aussi grand HIP HIP HOURRA !!!!

Un hip hip bien inspiré puisque quand il a fallu trouvé un nom à leur petite filleule dont la 1ère lettre devrait obligatoirement commencer par un  » I «  (l’année 2013 est l’année des « I » chez les bovins), ils ont à nouveau crié « hip hip hourra » à la « djeuns » bien évidemment ce qui donne : IPIPIPOURA !!!

Un nom très original et qui caractérise très bien notre état d’esprit (donner des noms originaux à nos animaux) et notre soulagement festif lorsqu’elle a pointé le bout de son nez après une longue et interminable série de garçons (cf note précédente).

Notre 2ème génisse de l’année s’appelle donc IPIPIPOURA après ILETETAN (arrivée elle aussi après plusieurs garçons), un beau registre de noms digne du français des jeunes d’aujourd’hui, le français oral, à la SMS, avec au moins 4 fautes dans chaque mot !!!

Voici IPIPIPOURA au n° 3133 :

IMG_2257.JPG

Mais au fait d’où vient l’expression « Hip Hip Hourra » ???

« Hip hip hip hourra ! » a en fait des origines anglaises.  En 1889,  »hip » rentre dans la langue française. On pense que le mot vient de l’anglais mais ceci n’est pas sûr.  »Hip » est surtout considéré comme un cri d’enthousiasme, de joie voire de victoire.
 »Hourra » est un dérivé de l’anglais, une déformation. En effet, dans la langue de Shakespeare on dit ‘huzza’ qui est le cri d’encouragement des marins, qui ressemble au verbe  »to heeze » qui signifie hisser (une voile). Avec le temps,  »huzza » devient  »houzza » puis  »hourra ». Et c’est en 1802 que cette dernière forme entre dans la langue française. Il se peut également que  »hourra » soit un dérivé du mot russe  »ura » qui est le cri de guerre des cosaques. Ce mot peut avoir été rapporté jusqu’en Angleterre par les marins.
Ensuite, on a assemblé les deux cris en guise d’encouragement.

Voilà notre génisse baptisée et notre cerveau enrichi, rien à ajouter si ce n’est « Hip Hip Hourra » enfin « IPIPIPOURA » si on ne veut pas passer pour des « has been », des ringards….

A SUIVRE…..