Archives mensuelles : août 2013

Suspect….

Rituel du matin à la ferme, enfiler ses bottes….

Geste anodin, classique, banal si ce n’est l’autre matin….. soudain un léger doute, comme s’il y avait quelque chose au fond et vraiment pas souvenir d’avoir laissé traîner une chaussette….

Puis une réelle suspicion…..

et le doute qui se concrétise…… un passager clandestin !!!!

Un bon gros CRAPAUD comme on ne les aime PAS !!!!

BEURK, on n’est pas tous gâté par la nature !

Et on les préfère sur le sol que sous les pieds…..

A SUIVRE……

La vache qui…..

Tout le monde connait « L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux ». A Traon Bihan, le cheval se transforme en vache (ferme laitière oblige !) et on inverse les rôles, et oui, c’est la vache qui murmure à l’oreille du fermier :

IMG_2738.JPG

Photo prise lors d’une visite à un groupe de vaches au champ,

les vaches aussi connaissent bien leur maître et

parfois elles le lui font savoir !

A SUIVRE…..

J’suis toujours là !

Coucou, j’suis toujours là !!!!

Et tout va très bien, même pas en congés à l’extérieur, juste en pause « syndicale », besoin de souffler, de décompresser, de tout lâcher, même le blog….. et franchement cela fait un bien monstre de se libérer de toutes les contraintes du quotodien parfois « infernal » des saisons scolaires… plus besoin de courir amener, récupérer les petits fermiers à l’école ou aux activités, pas d’accueil, moins de ventes à la ferme, fabrication au plus bas….. et donc même plus d’écriture de notes, le cerveau en avait vraiment besoin !

Et puis là, soudain ce soir,  envie de reprendre la plume le clavier, juste pour le plaisir d’écrire, de rassurer les fidèles lecteurs et lectrices et leur faire un petit salut même si c’est un peu le calme plat à la ferme, même le renard DORT, si si c’est vrai, la preuve en image :

Et un CONSTAT, après mes inconsolables mésaventures informatiques de fin de saison, le blog de la ferme est un vrai JOURNAL, le JOURNAL de la FERME, la mémoire de la ferme, j’ai perdu tous les souvenirs de famille en quelques secondes mais pas ceux de la ferme grâce uniquement et merveilleusement au blog, il ne me reste plus qu’à remonter les archives et note par note récupérer toutes les photos perdues dans le disque dur, ce sera toujours ça de repris…..

La morale de cette histoire, le blog est une trace vivante, elle doit vivre, revivre et même si mon cerveau a besoin de faire un break pour mieux rebondir dans quelques semaines et ré-affronter une nouvelle saison dynamique et rebondissante d’événements, anecdotes et faits bio-écolo-rigolo, une petite photo de temps en temps même sans texte permet de faire vivre le blog et alimenter ce journal vivant et constitue un véritable patrimoine pour la ferme et les petits fermiers !

A demain, pour une nouvelle photo ou une note !!!

A SUIVRE……