Emotions++++++

Dimanche très particulier hier en fin d’après-midi, la ferme a vécu une séquence « émotions +++++ », un moment très exceptionnel et très dur, qui restera marqué dans les annales et qui se présente que très rarement et bien heureusement….

Depuis plusieurs jours, on surveillait notre petite chèvre naine, Plume, qui grossissait à vue d’oeil (cf notes précédentes). Plus les jours passaient, plus le suspense mais également l’inquiétude montaient…..

Puis hier après-midi, les premières contractions sont apparues. Des contractions qui se sont avérées bien inutiles au bout d’un certain moment. Pas de pattes à se présenter, impossible de l’aider, alors la seule solution : se faire épauler par le vétérinaire.

Dès son arrivée, le véto confirme notre diagnostic et une intervention d’urgence s’IMPOSE…… la ferme se transforme en « hôpital de fortune« , on installe un bloc opératoire ambulatoire pour intervenir au plus vite, la CESARIENNE est indispensable !

Plus d’une heure d’intervention pour la pauvre petite Plume et le véto arrive enfin à libérer le petit chevreau coincé……. L’urgence reste de refermer tout ça……

Après moult manip diverses, et lueurs d’espoirs des fermiers, au moment du sparadrap final, Plume ne peut plus résister, la souffrance a été trop lourde et son coeur lâche……..

Malgré un combat de toutes les parties, Plume, le véto et petits et grands fermiers, la dernière ligne droite de la dernière chance s’achève BRUTALEMENT…… à la dernière seconde……..

« Plume » s’est battue jusqu’au bout et nous aussi, on a tout tenté mais finalement on n’a pas gagné le combat……

« Plume » était un des piliers incontournables de la ferme, une des mascottes, une petite chèvre trop adorable, affectueuse,

ce n’était encore qu’un gros bébé, qu’on ADORAIT !!!!!

Mais donner la vie passe parfois par la MORT……….

Seul miracle de cette histoire, le petit chevreau, il A SURVECU !

La petite fermière s’est improvisée « petite maman » pour essuyer bébé, le réchauffer car les grands fermiers s’occupaient de maman.

C’est un petit mâle, qui n’avait pas beaucoup de place dans le ventre, du coup il a dû replier ses bouts de pattes, c’est pourquoi il ne pouvait plus les déplier pour sortir et on ne les trouvait pas….

Il est né avec des pieds crochus,

Il va falloir masser plusieurs fois par jour et détendre les tendons pour que ces pattes refonctionnent normalement.

En attendant, la douleur est vive et ce départ brutal et injuste de notre petite « Plume » est trop dur à avaler……

Il y a un an c’est elle que l’on bichonnait et aujourd’hui elle s’en est déjà allée…..

Adieu, petite « Plume »‘, ton passage fut court à la ferme mais on n’est pas prêt te t’oublier……

En espérant que ton petit chevreau résistera et qu’il te poursuivra……

Reste plus qu’à le masser et lui donner le biberon à ce « P’tit Captain Crochet » !!!

Ce dimanche 27 avril restera dans notre mémoire pour toute la vie, grands comme petits fermiers….. Les petits fermiers ont assisté jusqu’au bout à toute cette épreuve, à une lourde opération chirurgicale improvisée, ils ont été très forts car ce fut une terrible leçon de vie et de mort……

un cruel épisode de la ferme pas toujours tendre mais tellement enrichissant à tous les niveaux………

Merci aussi à Héléne (elle se reconnaîtra), que le hasard de la vie a placé sur notre chemin de la ferme ce jour-là et qui nous a soutenu également tout du long.

TCHAO ma p’tite Plumette…..