Captain…..

P’tit Captain pousse malgré toutes ses misères….

Car on ne peut pas dire qu’il est né avec toutes les chances devant lui….

Orphelin et pattes crochues, il est résistant et ça se bouscule au portillon pour lui donner le biberon, les voisins adorent :

sauf la nuit, bien évidemment !!!

Mais bonne nouvelle, on a déjà réussi à le caler et désormais il fait toutes ses nuits à 10 jours, qui dit mieux !!

Reste à espérer qu’on arrivera à redresser ses petits crochets car ça manque d’élégance :

Je suis « tordu » mais je sais déjà tirer la langue !!!

mais pour se déplacer, c’est quand même la misère même avec les attelles de fortune…..

A SUIVRE…..