On les suit….

On continue à les suivre, nos 2 globe-trotters Brestois, Anaëlle et Romain, et déjà les premiers articles publiés dans leur blog nous émerveillent !

Après Calcutta, une première virée dans les montagnes et une découverte du célèbre Darjeeling, de magnifiques paysages et déjà de très belles rencontres humaines !

La cuisine lie les hommes et de bonnes crêpes bretonnes, ça en fait craquer plus d’un !

Voici un des articles dernièrement posté sur le blog de la « Fourchette Voyageuse » :fourchettevoyageuse

Aux fourneaux à Cochrane’s place

Les trois cuisiniers de Cochrane’s place nous ont ouvert les portes de leur cuisine et les secrets de leurs recettes traditionnelles indiennes, népalaises et chinoises. Nous avons aussi mis la main à la pâte : Rakhi a confectionné des plats bengalis et nous nous sommes chargés des desserts !

Voici quelques plats typiques que l’on peut trouver dans le coin. De quoi vous mettre l’eau à la bouche !

On trouve toujours une bonne occasion de manger en Inde et les petits restaurateurs ne manquent pas ! Aussi, les indiens du nord sont très friands de momos. Egalement d’Inde du Nord avec le chhola bathura ou d’Inde du Sud avec le Idli, il y en a pour tous les goûts et toujours accompagné d’une sauce très épicée !

momos aux épinards

Notre préféré, pour le moment, est le momo aux épinards !

Lorsqu’on passe à table en Inde, les choses deviennent sérieuses et une farandole de plats sont apportés. La règle du jeu est de prendre un peu de tout dans son assiette, légumes, viande, poisson, sauces, crudités, riz et de manger avec la main droite !

Beaucoup de plats sont végétariens. Les légumes coupés en petits morceaux sont cuits dans une poêle avec de l’huile et un mélange d’épices. Très souvent, ils sont accompagnés de beaucoup d’oignons et d’ail.

racines disponible sur le marché

racines et fruits du marché

A Kurseong, les locaux cuisinent énormément de racines dont le goût s’approche de celui de la pomme de terre. Ils en ont de toutes sortes et de toutes tailles. En fait, la plante entière est utilisée. Les feuilles et tiges peuvent être servies en soupe ou en salades chaudes, les racines comme des légumes cuits et parfois, certaines parties de la plante sont données aux vaches.

Le goût très relevé de certains plats locaux provient de l’emploi de piment rouge, l’un des plus fort sur terre. Et ce n’est pas une blague ! Il paraît que c’est très bon pour la santé mais il faut avoir le cœur bien accroché. Ici, il s’agit d’un « cherry chili » ou, en français, d’un piment cerise !

piment cerise indien

Les cuisiniers élaborent des plats non végétariens à base de poulet essentiellement. L’approvisionnement en poisson dans un secteur montagneux est bien compliqué et ceux que l’on trouve sur les marchés de la ville ont déjà quelques jours de vol …

Rakhi dose les épices

Rakhi a mis son grain de sel, ou devrait-on dire de piment, dans la cuisine et nous a confectionné des plats du Bengal en un temps record :

  • poulet fris et épicé
  • choux-fleur à la moutarde
  • choux-fleur à l’orange

choux-fleur à l'orange

  • aubergines épicées

aubergines épicées

Par contre, du côté des desserts, il ne faut pas s’attendre à des pâtisseries aussi sophistiquées qu’en France. Nous avons proposé aux cuisiniers d’élaborer deux recettes simples de desserts. Nous avons réalisé une tarte aux pommes très fine légèrement caramélisée et notre âme de bretons a ensuite pris le dessus et nous avons fait des crêpes au chocolat !

anaelle fait la pâte à crêpes

romain cuit les crêpes a la poêle

crêpe bretonne au chocolat

Miam !

Publié le 
                 
                        On pense à eux et on leur fait des BISOUS
                                       
                                                  A SUIVRE……
                                    Et toujours et encore : je-suis-charlie-hebdo_5182793